ESSAI ROUTIER FUSION

Communiquez avec nous

Ford Fusion 2010

La deuxième génération de la Ford Fusion est désormais disponible. Plus raffinée et plus équipée que la génération précédente, elle s’offre maintenant avec la motorisation hybride. L’essai routier s’est déroulé dans la belle région de Québec. Toutes les versions étaient présentes.

Extérieur

La nouvelle Fusion a complètement été revue. Son look général est de meilleure facture, plus tendance, plus moderne. On remarque que la grille avant est maintenant mieux intégrée au design général de la voiture. Le capot est légèrement bombé, lui donnant un air de puissance. On peut remarquer que le bas du pare-choc arrière est inspiré de la toute nouvelle Mustang 2010.

Le modèle sport se distingue par la grille au bas du pare-choc avant qui diffère des autres versions, des jupes de bas de caisse et de l’aileron sur le coffre.

Selon le modèle, les roues seront de différentes grandeurs allant de 16 à 18 pouces. Fait intéressant à noter, la roue d’acier avec enjoliveur peut facilement passer pour une jante d’aluminium si on n’y regarde pas de plus près.

Intérieur

La nouvelle Fusion est très bien assemblée, aucun craquement n’est venu perturber l’essai routier. On remarque la qualité des plastiques choisis pour l’habitacle. Ils sont souples au toucher, mais leur apparence ne le laisse pas présager. En effet, leur aspect semble rugueux, il n’aurait plus sa place dans un VUS ou une camionnette.

Les sièges sont très confortables malgré que l’assise aurait pu être légèrement plus large pour accueillir des personnes de forte carrure. La Fusion offrira le même siège, mais recouvert de tissu ou de cuir selon le modèle sélectionné.

Le système multimédia présent à bord était pourvu de l’aide à la navigation. Ce système est assez facile d’accès et offre une très bonne sonorité.

Selon l’angle du soleil, le reflet des haut-parleurs dans la lunette arrière peut s’avérer dérangeant lorsque l’on consulte le rétroviseur.

Le système SmartGauge de la version hybride est très attrayant à regarder et offre quatre niveaux d’information. Sur l’un d’entre eux, un effet visuel nous informe si nous conduisons de façon économe. Ce système affiche un nombre de feuilles allant jusqu’à 23 si nous conduisons de façon écologique.

Motorisation

La Fusion offre quatre choix de moteur et la traction intégrale sur certains modèles.

Le 4 cylindres de 2,5L offre 175 chevaux et 172 lb-pi de couple. Il se tire très bien d’affaire avec la Fusion, offrant à la fois suffisamment de puissance et de souplesse. Sa consommation dépend à la fois de la transmission et de la version dans laquelle il est offert. Il peut consommer aussi peu que 8,9 L/100 km en ville et 5,8 L/100 km sur l’autoroute selon le constructeur. Deux transmissions sont offertes, une manuelle et une automatique. Ces deux transmissions ont 6 vitesses.

Les Fusion SE et SEL peuvent être équipés d’un 6 cylindres de 3.0L de 240 chevaux et 223 lb-pi. Fait intéressant, avec le mélange E-85, la puissance augmente de 10 chevaux et le couple de 5 lb-pi. Ce moteur peut être couplé d’une traction intégrale sur la version SEL, mais au détriment de la consommation d’essence. Parlant de celle-ci, elle est de 11,3 L/100 km en ville et de 7,4 L/100 km sur la route. Avec la traction intégrale, elle augmente de 0,5 L/100 km et de 0,4 L/100 km respectivement. À préciser que ces chiffres proviennent de Transport Canada et non de notre essai routier. La seule transmission disponible est l’automatique 6 vitesses avec l’option SelectShift qui nous permet de changer de vitesse nous-mêmes.

La Fusion Sport, pour se démarquer, est équipée uniquement d’un V6 de 3.5L de 263 chevaux et 249 lb/pi de couple et d’une transmission automatique SelectShift à 6 vitesses. La traction intégrale est offerte de série. La consommation sera évidemment un peu plus élevée pour 12,6 L/100 km en ville et 8,3 L/100 km sur route selon le constructeur.

Finalement, une toute nouvelle motorisation est désormais disponible sur la Fusion : la motorisation hybride. Évidemment, la consommation annoncée est très basse avec 4,6 L/100 km en ville et 5,4 L/100 km sur la route. En situation réelle, lors de notre essai, l’ordinateur de bord nous indiquait 5,5L/100 km en moyenne. La puissance combinée est de 191 HP pour cette motorisation.

Comportement routier

Notre essai routier a eu lieu dans la région de Québec. Cet essai s’est déroulé autant en ville, sur l’autoroute que sur des routes de campagne. Cela nous a permis de mieux constater le comportement de la Fusion.

De façon générale, et peu importe la version, le véhicule conserve relativement bien le cap. Évidemment, il ne s’agit pas d’une voiture sport, mais même en poussant un peu la voiture, elle tenait bien la route. Le système de freinage est excellent, la pédale de frein n’est pas du tout spongieuse. Dans les courbes prononcées, le soutien latéral des sièges est légèrement déficient.

La version hybride est très intéressante, car elle offre une certaine puissance avec une économie d’essence très raisonnable. Par contre, si nous désirons être le plus économe possible, on a tendance à regarder le plus souvent possible le système SmartGauge au détriment de la route. De plus, on a tendance à ralentir l’allure pour atteindre les résultats annoncés sur la consommation.

Après l’essai de la version 4 cylindres, hybride et V6 avec traction intégrale, nous pouvons dire que la version 4 cylindres est la plus intéressante du lot, car elle possède le meilleur compromis sur la puissance, l’équipement, la consommation et le prix. Le V6 de 3.0L est intéressant sur papier, mais offre peu de puissance supplémentaire par rapport au moteur 4 cylindres. De plus, ce 6 cylindres gronde énormément pour rien.

Conclusion

Après l’essai routier de la Fusion, on peut dire que Ford nous arrive avec une très bonne voiture pour 2010. Avec un beau design extérieur, un intérieur de bonne qualité et un niveau d’équipement intéressant, la Fusion est promise à un bel avenir.

La Fusion 4 cylindres est la plus intéressante du lot vu son comportement, son prix et son équipement.

L’hybride est intéressante, mais son prix peut lui nuire au niveau des ventes. En effet, il est trop élevé pour l’offre.

La version V6 de 3.0L n’offre pas assez de différence de puissance avec le 4 cylindres. Et malheureusement, nous n’avons pu essayer la version sport avec le V6 de 3,5 litres.

Essai-auto a aimé :

  • Moteur 4 cylindres
  • Système SmartGauge
  • Confort des sièges

Essai-auto a moins aimé :

  • Échelle des prix
  • Puissance du 6 cylindres (3.0L)
  • Aspect du plastique

Source: essai-auto.com

Par Simon B. Tremblay