Essai routier Fusion 2013

Communiquez avec nous

Ford Fusion 2013: le meilleur de Ford

Lorsque la Ford Fusion a fait son entrée en Amérique du Nord en 2007, elle a été exposée à une campagne de médias sociaux dont aucun autre modèle n'avait pu bénéficier auparavant. Il faut dire que Ford avait besoin de rajeunir son image et la Fusion originale, basée sur la berline intermédiaire de Mazda, avait comme mission de se créer un nouveau style propre à la compagnie. On y a de plus incorporé une panoplie de technologie afin de faire de son retour dans cette catégorie de véhicule, un succès.

Voir les versions disponibles de la Ford Fusion 2013

La berline américaine a tout particulièrement été populaire au Canada où la Fusion s'est retrouvée au sommet des ventes des trois dernières année. Mais avec les modifications apportées à la vénérable Toyota Camry et l'arrivée des cousines coréennes redessinées, nommons l'Optima et la Sonata, le développement de la deuxième génération de la Fusion était un véritable enjeu de taille pour Ford qui ne voulait pas perdre sa place au sommet.

La Ford Fusion 2013 a donc tout un défi à relever, et se doit de le faire avec énergie.

Pour y arriver, elle a subi une métamorphose très réussie. Elle n'est pas la première à adopter des lignes de silhouette plus audacieuses, des surfaces convexes et des phares avant plus petits, mais l'ensemble est élégant malgré quelques défauts de production que nous avons remarqués.

Avec son pare-brise bien dégagé, ses grandes jantes en alliage (à la base, les versions d'entrée de gamme et l'hybride viennent équipées de roues 17 pouces) et son toit-ouvrant bien proportionné, la nouvelle Fusion est assez élégante pour être parfaitement moderne (elle performe même mieux de 10% dans la soufflerie que la Fusion 2012) mais assez différente pour éviter d'être confondue avec la compétition.

Des accessoires haute technologie et un style qui se démarque font toujours partie de la formule pour 2013 et bien que la campagne de médias sociaux soit plus discrète, il n'y a aucune raison de croire qu'elle passera inaperçue.

Un habitacle bien pensé

À l'intérieur, la Fusion 2013 offre une planche de bord bien droite plus rapprochée du pare-brise et qui comporte moins de boutons qu'à l'origine. Bien que Ford dise qu'il n'y ait aucun lien, il est difficile de ne pas penser à Volvo lorsqu'on remarque la console centrale flottante. À la différence près que la console offre une ouverture à l'avant pouvant nicher votre équipement électronique, ce que Volvo ne propose pas.

L'impression de qualité varie de bonne à médiocre selon la version choisie. Certaines versions offrent des sièges fabriqués à partir de matériaux incorporant des bouteilles plastique recyclées. Bien que les sièges soient confortables, l'aspect du matériel pourrait inciter les clients à opter pour des versions plus haut de gamme.

Disons le, le style nord américain n'existe plus, place au look global; la nouvelle Fusion ressemble à s'y méprendre à la nouvelle Mondeo qui vient à peine de faire son entrée en Europe et en Asie.

Mécaniquement, le seul vestige de la version précédente est le moteur 4 cylindres de 2.5 litres qui était auparavant le plus petit moteur disponible pour la Fusion. Avec cette nouvelle génération, il s'agit au contraire du plus gros, mais aussi du plus faible avec 175 chevaux.

Le moteur EcoBoost de 1.6 litre offre 178 chevaux de puissance un couple de 184 lb-pi pour les acheteurs de traction avant. Ceux qui opteront pour l'Ecoboost de 2.0 litres de 240 chevaux pourront choisir entre la traction avant ou le système de traction intégrale.

Chaque version du moteur vient avec sa propre version de la transmission automatique à six rapports. De plus l'EcoBoost de 1.6 litres offre même une exquise boîte de transmission manuelle à six rapports qui est certaine de plaire aux amateurs, une fois les enfants déposés à l'école.

Un essai de la Fusion hybride rend le choix encore plus difficile. La combinaison du moteur Atkinson 4 cylindres de 2.0 litres, du moteur électrique et de la boîte à variation continue (CVT) permet d'estimer la consommation moyenne à 4 litres aux 100km avec des données presque identiques pour la conduite urbaine et sur la route. Une hybride branchable sera offerte sous peu, selon les dires de Ford.

Ce qu'il y a de particulièrement impressionnant avec l'hybride c'est l'usage de la technologie d'annulation de bruit : déjà peut-on s'attendre d'une hybride d'être discrète même lorsqu'elle permet d'atteindre des vitesses d'autoroute en mode purement électrique, mais celle-ci rivalise avec les voitures haut de gamme en matière d'insonorisation.

Un nombre impressionnant de technologies et d'affichages permet de guider le conducteur vers une économie d'essence optimisée. Vous pouvez faire pousser une vigne virtuelle sur votre tableau de bord tout en économisant et en protégeant l'environnement.

En effet, Ford continue d'associer technologie et efficacité énergétiques. Avec les ingénieurs qui continuent de proposer des caractéristiques telles que le système « start-stop » disponible sur certaines versions, il est désormais impossible d'avoir sous la main une Fusion qui fait plus de 10L/100km. Il faudra cependant aussi prévoir dépenser dans les 40,000$ pour en avoir une. Même la version Titanium à rouage intégral débute à 34,000$, avant les frais de transport. Vous pouvez aussi opter pour l'entrée de gamme 2.5S à 22,500$. La SE de mi-catégorie sera probablement la plus populaire. Pour environ 2,000$ de plus que la version de base, vous aurez un moteur 2.0 litres, la traction intégrale de même qu'une série d'options additionnelles.

La plus récente version du système « MyFord Touch » permet de personnaliser virtuellement tous les paramètres de la voiture et Ford offre en plus des technologies, telles que l'alerte de changement de voie (le moins intrusif de ceux que j'ai eu l'occasion d'essayer), l'assistance au stationnement, l'avertisseur d'angle-mort, le régulateur de vitesse adaptatif, sans mentionner l'antipatinage avec contrôle de la stabilité qui détecte les risques de capotage.

Conclusion

Malgré le travail sur la silhouette et une impressionnante gamme d'équipement, la Fusion demeure fidèle à son nom : fusionner le meilleur de ce que Ford peut offrir aux conducteurs de berlines. Elle vaut définitivement le détour et n'oubliez pas la possibilité du 1.6 avec boite manuelle SVP!

Rob Daly