ESSAI ROUTIER FOCUS

Communiquez avec nous

Ford Focus 2008 : honnête et économique

Enfin, en 2008, Ford a décidé de remplacer la Focus de première génération, arrivée ici en 1999. Cette voiture avait fait monter beaucoup la pression puisqu’elle était seule pour attirer la clientèle. Malheureusement, des petits problèmes de jeunesse et une consommation élevée ont terni sa réputation. Avec les ajustements de 2005, la Focus s’est glissée parmi les meilleures du segment des compacts.

En 2008, la Focus a été modifiée en profondeur, même le choix de versions a été revu. Elle sera disponible en deux versions seulement, une berline et une coupée sport. Finies les versions trois et cinq portes, de même que la version familiale.

Je comprends moins bien l’abolition de la version familiale, qui répondait à un besoin de la population. De plus, elle était la seule compacte à l’offrir. Ford prétend que les autres modèles de la gamme peuvent répondre à la demande, soit la Taurus X, la Edge et l’Escape. Oui, mais un seul détail : tous ces véhicules sont beaucoup plus chers et plus gros que la Focus familiale.

Ford a décidé d’utiliser une version améliorée de la plateforme existante pour construire la nouvelle. Il faut dire que la base de la Focus était concurrentielle et Ford l’a tout simplement rendue plus rigide, en plus de réajuster la fermeté des suspensions en fonction des dimensions des pneus. Ford a aussi renforcé les attaches de suspension et les coussinets, la douceur de roulement est ainsi supérieure.

Je dois admettre que le style de la Focus 2008 est beaucoup plus actuel que l’ancienne génération. Le constructeur a repris la calandre de la Fusion à barre chromée et les jolis phares ont même été brevetés. J’aime aussi la ligne latérale de caisse qui découpe bien le véhicule et rappelle la Mustang. Les feux arrière me semblent un peu petits, cependant ils sont hauts.

À l’intérieur, le changement est plus spectaculaire. D’abord, fini le vert malade du bloc instrument, la Focus prend le bleu glacé lancé avec l’Escape 2008. J’aime le réaménagement. Le bloc instrument est plus facile à lire et la console centrale, plus facile à consulter. La présence d’un centre d’information au-dessus de la console est vraiment une bonne idée. La Focus reçoit en option le nouveau système de communication Sync (développé avec Microsoft), lequel permet de parler littéralement au véhicule. Muni d’un port USB et d’une prise iPod, ce système assimile une foule de données que sauront apprécier les mordus de technologie. Pour ma part, j’ai constaté que Sync recevait bien les commandes vocales pour la musique, mais je n’ai jamais réussi à faire fonctionner mon téléphone Bluetooth. Les sièges sont confortables, mais ils manquent de support lombaire en avant comme à l’arrière. Je trouve épouvantable que la Focus n’offre pas d’appuis-tête aux places arrière, alors que presque toute la concurrence l’offre aux quatre places.

Un seul moteur est disponible : une version améliorée du deux litres quatre cylindres qui développe 136 chevaux et 136 li-pi couple. Ford a travaillé fort sur la gestion des gaz d’échappement et l’entrée d’air afin de produire un moteur qui respire mieux et qui est plus propre pour l’environnement. De plus, il affiche une cote de consommation exceptionnelle de 5,9 l / 100 km sur route et 8,4 l / 100 km en ville, avec la boîte automatique quatre vitesses. Avec la boîte manuelle cinq vitesses, la consommation diminue à 5,7 l / 100 km sur route et monte à 8,7 l / 100 km en ville. Pour ma part, ma voiture d’essai a consommé en moyenne 8,8 l / 100 km ville/route, une nette amélioration pour la Focus.

En 2008, il n’a pas que les modèles qui ont été simplifiés, les versions aussi. La Focus arrive en version SE ou SES avec 15 ou 16 pouces pour les dimensions de pneus. Mais attention, les roues de 16 pouces sont en série 50, profit bas, P205-50R16. Par conséquent, des pneus beaucoup plus chers à remplacer autant l’été que l’hiver.

Le prix de départ pour la Focus est de 16 000 $, et le modèle SES, 19 999 $, plus les options.

La Focus 2008 est une voiture honnête qui mérite un essai routier. Le travail fait à la carrosserie attirera les acheteurs chez Ford. La mise à jour des équipements de série, les innovations technologiques et les caractéristiques complètes de sécurité fond de cette voiture un bon choix.

Écrit le: 2007-11-16 15:54:56
Par: Daniel Boudreault
Source: Bum Interactif