Essai routier camry 2007

Communiquez avec nous

Lancée sur le marché canadien en 1983, la Camry remplaçait la Corona. Son succès n'a jamais cessé de croître au point ou la Camry est devenue la voiture la plus vendue en Amérique de 1994 à 1997. Alors, avec un véhicule qui à eu autant de succès (10 millions dans le monde), sans compter tous les prix reçus (qualité initiale de J.D. Power et pyramides du CAA pour la meilleure voiture d'occasion) au fil des ans, le défi pour Toyota est clair, produire la meilleure Camry de l'histoire.

Même si la Camry a eu beaucoup de succès depuis des lunes, je lui ai toujours reproché son manque d'agressivité au niveau du design. Et bien, la version 2007 vient corriger cette importante facette en intégrant la nouvelle approche « Clarté vibrante » que Toyota utilise maintenant pour ses autres modèles.

Plus attirante

Je dois dire que la 2007 est bien plus jolie. Le devant est plus imposant avec une grosse calandre, ses grands feux plongeants vers le pare-chocs. Tout ceci la rend plus dynamique et musclée que par le passé. Sans avoir l'air sportive, je la trouve plus moderne et nettement plus attirante.

La métamorphose de l'intérieur est encore plus réussie que l'extérieur. La présentation de la planche de bord est dégagée et son aménagement est absolument sans reproche. Les instruments et contrôles sont de plus grande dimension, donc plus facile à consulter et manipuler. J'aime le confort des sièges et les nombreux rangements de l'habitacle. La qualité des matériaux utilisés est aussi en hausse par rapport à la génération précédente, surtout le cuir de la version XLE. Seule l'applique en vert turquoise de la console centrale me semble inutile et ne s'agence pas très bien avec certaines couleurs.

Le plus impressionnant de l'intérieur de l'habitacle est le niveau d'insonorisation. En vitesse de croisière, la Camry « XLE » est définitivement la voiture intermédiaire la mieux insonorisée de sa catégorie.

La Camry a vu son groupe motopropulseur renouvelé pour 2007. Elle reçoit un nouveau moteur V6 de 3,5 litres qui développe 268cv à 6200 tr/min avec un couple de 248 lb-pi à 4700 tr-min. Il est doté du plus récent système de gestion du calage variable des soupapes VVT-I double. Cette technologie permet de gérer séparément les arbres à cames d'admission et d'échappement en fonction de la puissance demandée au moteur. Ceci permet d'avoir de la puissance à toutes les vitesses, une meilleure économie d'essence tout en polluant moins.

Ce moteur est couplé à la première boîte automatique 6 vitesses de l'histoire de Toyota pour une voiture à traction avant. Elle comporte aussi un mode sport qui permet au conducteur d'effectuer lui-même le passage des vitesses.

Le moteur de série est une version améliorée du 2,4 litres VVT-I de 158cv à 6000 tr/min. Les systèmes d'admission et d'échappement ont été modifiés, le bloc-cylindres et autres pièces internes ont gagné en rigidité. Avec ces modifications, le moteur est plus silencieux et plus économique. Une transmission automatique ou manuelle de 5 vitesses est disponible avec ce moteur.

Cette Camry 2007 est sans doute la meilleure jamais construite par Toyota. Elle vient de reprendre sa position de référence dans le segment des intermédiaires et place la barre élevée pour la concurrence. Je suis renversé par cette dernière génération de Camry, par les performances énergétiques et environnementales des moteurs, par la nouvelle direction du design et par la qualité générale du véhicule qui se rapprochent d'un produit haut de gamme. Bravo à la nouvelle Camry de Lexus… Pardon de Toyota.

Pour :
Enfin un design moderne pour la Camry
Performance V6 3.5L
Transmission 6 vitesses

Contre :
Appliqué de verre
Prix de XLE élevé